Il y a autant de façons de soigner et de laisser cicatriser de petites plaies qu’il y a de personnes. Et, bien souvent, ces habitudes ne correspondent pas à ce que nous vous conseillerions. C’est pourquoi nous passons en revue ci-dessous les 10 postulats les plus répandus sur la cicatrisation. Lisez vite la suite pour distinguer le vrai du faux en matière de cicatrisation, pour savoir comment atténuer la douleur liée à vos petites plaies mais aussi comment prévenir d’éventuelles complications et comment aider le processus de cicatrisation. 

"Les plaies guérissent mieux à l’air libre"

Les plaies doivent être protégées par un pansement. 
Ce postulat reste omniprésent depuis des années. On peut s’en étonner puisqu’il est essentiel de protéger la plaie des saletés et des bactéries afin qu’elle puisse bien cicatriser. Nous vous conseillons de bien nettoyer votre plaie (sans alcool, pour éviter toute douleur) avant de la protéger à l’aide d’un pansement.

Les pansements Hansaplast sont respirants et protègent la plaie des saletés et des bactéries, afin d’éviter que celles-ci n’entrent en contact avec la plaie. Un pansement réduit donc considérablement le risque d’infection. Par ailleurs, le petit coussinet du pansement protège des chocs et du frottement. Résultat ? La cicatrisation peut se faire sans le moindre souci.


" Un pansement est un vrai nid à bactéries"

Un pansement empêche justement les germes en tous genres de contaminer la plaie. 

L’idée selon laquelle les bactéries adorent les pansements reste bien ancrée dans les croyances populaires. Le contraire est pourtant vrai. Cette affirmation est donc tout à fait fausse. 

Lorsque vous apposez un pansement après avoir soigneusement nettoyé votre plaie, vous évitez justement la contamination par d’éventuels germes ou bactéries. Les pansements Hansaplast Antibactériens préviennent encore mieux les infections, grâce aux ions d’argent ajoutés dans les coussinets des pansements. L’argent est en effet efficace contre un large spectre de bactéries. Les ions d’argent agissent directement sur les cellules bactériennes, ce qui permet de les combattre efficacement et d’éviter leur prolifération.  

En plus des pansements à l’argent antibactérien, Hansaplast propose également des pansements Bacteria Shield. En créant une couche protectrice, ces pansements bloquent 99 % de la saleté et des bactéries. Envie d’en savoir plus ? Lisez vite notre article sur la protection contre les infections grâce aux pansements Hansaplast Bacteria Shield.

 

 


" Bien soigner ses plaies réduit le risque de cicatrices"

C’est bien correct ! Soigneusement nettoyer vos plaies et les soigner correctement aide votre corps à cicatriser de façon optimale. Vous évitez ainsi d’éventuelles complications, telles que des infections bactériennes, une plaie qui se rouvre à cause d’agressions externes ou encore l’apparition de croûtes. Ces complications favorisent en effet toutes l’apparition de cicatrices.

Alors, pansement ou pas ? Nous vous conseillons vivement de toujours protéger vos plaies à l’aide d’un pansement. Grâce à leur compresse en polyuréthane, les pansements Hansaplast Cicatrisation Rapide créent un milieu humide offrant les conditions idéales pour une cicatrisation plus rapide qui réduit le risque de cicatrices. Ce pansement permet donc à la peau de cicatriser uniformément. Découvrez pourquoi la cicatrisation en milieu humide fonctionne si bien dans notre article sur le sujet. Envie de mettre toutes les chances de votre côté pour une cicatrisation optimale ? Appliquez la Pommade Cicatrisante Hansaplast qui soutient le processus de cicatrisation et aide à réduire la formation de cicatrices.


"Une cicatrisation lente peut être le signe d’une pathologie sous-jacente"

Surveillez donc attentivement vos plaies. 

Cette affirmation est bien vraie ! Une plaie qui cicatrise difficilement peut être symptomatique d’une maladie, comme le diabète. Cela peut également être le signe d’un système immunitaire affaibli ou d’un problème de circulation sanguine.

Attention : vous trouvez que la cicatrisation de votre plaie dure trop longtemps ? Montrez votre plaie à votre médecin généraliste ou à un professionnel du secteur de la santé. 

 

 


"Plus une plaie est profonde, plus elle fait mal"

Ce postulat semble aller de soi. On imagine en effet facilement qu’une plaie profonde soit plus douloureuse. C’est d’ailleurs généralement le cas, mais le contraire peut également être vrai ! 

Puisqu’un grand nombre de terminaisons nerveuses se trouvent juste en-dessous de la couche supérieure de la peau (l’épiderme), les brûlures ou égratignures superficielles peuvent parfois être plus douloureuses que les coupures qui sont si vite arrivées en cuisine. Une plaie profonde qui saigne abondamment doit toujours être soignée par un médecin ou un professionnel du secteur de la santé.


"Il suffit de protéger les plaies un seul jour avec un pansement"

l vaut mieux laisser le pansement jusqu’à ce que la plaie ait complètement disparu.
Cette affirmation est fausse. Nombreux sont ceux qui ont tendance à utiliser un pansement uniquement pour arrêter le saignement. Après quoi, le pansement est enlevé pour « laisser respirer la plaie ». 
Des études scientifiques ont toutefois démontré que le processus de cicatrisation se fait mieux – et avec moins de complications – si la plaie est protégée plus longtemps par un pansement. Utilisez-les donc jusqu’à guérison complète de la plaie. 

La toute nouvelle génération de pansements, dont font partie les pansements Hansaplast Cicatrisation Rapide, assurent les conditions pour la cicatrisation optimale de vos plaies. Avec ces pansements, vous protégez également vos plaies des agressions extérieures. Ces pansements spéciaux doivent rester en place au moins deux jours afin de ne pas interrompre le processus de cicatrisation et garder la plaie intacte. Si vous utilisez un pansement classique, nous vous conseillons toutefois de changer votre pansement tous les jours. Votre pansement est mouillé ? Alors il est important de le changer pour des raisons hygiéniques. 


"L’alcool est le produit le plus efficace pour nettoyer une plaie et offre la meilleure désinfection"

L’alcool cause une sensation de brûlure douloureuse et peut abîmer les tissus fragilisés de la plaie. 
Il s’agit sans doute du malentendu le plus répandu, l’alcool n’est pourtant pas adapté au nettoyage et à la désinfection d’une plaie. Pourquoi ? Parce que la plaie va picoter – voire brûler – lorsqu’on veut la soigner avec de l’alcool. Au-delà de ce désagrément, cette sensation de brûlure s’avère avant tout mauvaise pour les tissus de votre plaie. Elle peut en effet être le signe que ces tissus déjà fragilisés sont davantage encore abîmés. Ce postulat est donc faux. 


"L’eau de mer favorise le processus de cicatrisation"

Certains prétendent que les plaies cicatrisent plus vite grâce à l’eau de mer. C’est tout à fait faux. Bien que ceux qui soignent leurs plaies de cette façon pensent bien faire : l’eau de mer ne convient pas au soin des blessures. 

Ce que beaucoup oublient, c’est que l’eau de mer peut être insalubre. Particulièrement le long de côtes étendues, à cause du grand nombre de germes et de produits chimiques qui « nagent » dans ces eaux. Ces deux indésirables augmentent sensiblement le risque d’infection et peuvent donc entraver le processus de cicatrisation. Qui plus est, au contact de l’eau de mer, la peau de la plaie peut gonfler. Ce gonflement peut avoir des répercussions sur  le fermeture des plaies. Les bactéries et les germes peuvent donc plus facilement s’y insérer, ce qui va augmenter le risque d’infection. 


"Une plaie qui chatouille est une plaie qui cicatrise"

Lorsqu’elles chatouillent, les plaies nous signalent que le processus de cicatrisation est bel et bien enclenché. 

Qui n’a jamais senti une petite plaie qui se mettait soudainement à chatouiller ? Suite à une blessure, la peau peut en effet se mettre à picoter ou démanger. 

Cette affirmation est donc vraie, en tous cas pour ce qui est des plaies superficielles. Mais pourquoi une plaie chatouille-t-elle au juste ? Lorsqu’une plaie cicatrise, cela génère une légère déshydratation tout autour de la plaie qui va causer cette sensation de chatouillis.   

Attention ! Si votre plaie est fort rouge ou si la sensation de démangeaison se transforme en une pulsation ressentie au niveau de la plaie, contactez immédiatement votre médecin ou un professionnel du secteur de la santé. Ces symptômes indiquent le plus souvent une infection et doivent donc être traités au plus vite. 

 

"De petites plaies peuvent se passer de soins"

Chaque plaie nécessite des soins adaptés, peu importe sa taille. 

Pourquoi ne faudrait-il pas prendre soin des petites plaies ? C’est une erreur que nous sommes nombreux à faire, pourtant cette affirmation est bel et bien fausse ! 

Les bactéries se préoccupent peu de la taille d’une plaie : même la plus petite blessure leur donne accès à votre corps. Soignez donc toutes vos plaies, peu importe leur taille, avec des soins adaptés. Vous éviterez ainsi toute infection et permettrez à votre plaie de cicatriser de façon optimale.


Notre conclusion cicatrisation : mettez toujours un pansement !

Bien prendre soin de vos plaies fera des miracles pour votre peau. C’est pourquoi il est bon de toujours avoir des pansements sous la main, ainsi qu’un assortiment de différents pansements et produits pour soigner vos plaies. 

En mettant en lumière certaines fausses croyances (pourtant bien ancrées dans l’inconscient collectif) et en partageant nos connaissances à ce sujet, nous avons envie de prendre soin de vous et de votre famille. Prenez bien soin de vous ! 

 
Haut de page

Nous tenons à souligner que les conseils ci-dessus ont été soigneusement collectés mais ne se substituent en aucun cas à un avis ou à un traitement médical. Tout particulièrement dans le cas de blessures importantes ou profondes qui nécessitent des soins médicaux. Lisez toujours attentivement le mode d’emploi et/ou la brochure informative de nos produits afin de les utiliser correctement.

Consultez toujours votre médecin ou un professionnel du secteur de la santé si votre plaie est profonde, si le saignement persiste ou en cas de symptômes d’infection (rougeur, gonflement ou encore sensation de chaleur). 

Si vous souffrez de diabète, il est essentiel de bien prendre soin de vos plaies. Consultez votre médecin ou un professionnel du secteur de la santé au sujet des soins à prodiguer, même dans le cas de petites blessures ou de crevasses – particulièrement sur les pieds. 

Remarque: Veuillez noter que bien que ces informations aient été compilées avec le plus grand soin, les conseils et astuces donnés sur ce site ne peuvent en aucun cas se subsituer à des conseils ou à des traitements médicaux. Si vous avez ou soupçonnez avoir un problème de santé, consultez un spécialiste et suivez ses conseils, peu importe ce que vous avez appris sur ce site. Lisez toujours attentivement la notice qui accompagne nos produits et suivez les instructions. Pour plus d'informations sur nos produits, veuillez nous contacter par e-mail à l'adresse info.hansaplast@beiersdorf.com 

Que savez-vous sur la cicatrisation ? | Hansaplast

Savez-vous tout sur la cicatrisation des plaies ? Quelles affirmations sur la guérison sont vraies et lesquelles sont fausses ?