Vos côtes vous font souffrir après un accident, une forte quinte de toux ou une activité sportive intense ? Peut-être sont-elles froissées. C’est douloureux mais le plus souvent tout à fait bénin. Vous aimeriez vous débarrasser de cette gêne au plus vite ? Mettez toutes les chances de votre côté en suivant nos conseils pour accélérer le processus de guérison !

Disclaimer: Vous avez subi un accident grave ? Ou vous ne comprenez pas d’où vient cette douleur dans les côtes ? Dans les deux cas, consultez votre médecin traitant ou un spécialiste. 

 

 
Un gros impact ou un gros coup peut causer une côte froissée
Haut de page

Qu’est-ce qu’une côte froissée ?

Tous les os de votre corps sont entourés de tissus, comme la graisse ou les muscles. Si vous vous froissez quelque chose, par exemple suite à un coup ou un gros impact, ce tissu sera endommagé. Il peut même y avoir une petite hémorragie. Soyez rassuré : rien de grave ! Ce processus ressemble à celui d’un bleu. En cas de côtes froissées (parfois aussi appelées « côtes meurtries »), le tissu de votre cage thoracique est en effet endommagé et, parfois, la peau qui l'entoure devient même un peu bleue. Tout comme un bleu disparaît de lui-même, la douleur des côtes froissées disparaît souvent en quelques semaines. Cela vous semble trop long ? Vous pouvez donner un coup de pouce à votre rétablissement ! Découvrez ci-dessous comment reconnaître une côte froissée et comment la soigner.

Haut de page

Symptômes d’une côte froissée

Vous soupçonnez une côte froissée ? Découvrez ci-dessous tous les symptômes qui y sont liés. Si vous souffrez d’un ou de plusieurs de ces symptômes, il se peut que votre intuition soit bonne.

Voici les symptômes d’une côte froissée :

  • Vous ressentez une douleur à l'avant, sur les côtés ou à l'arrière de la cage thoracique. 
  • Vous avez particulièrement mal lorsque vous éternuez, toussez ou respirez. 
  • Vous ressentez également de la douleur en vous asseyant sur les toilettes. 
  • Vous avez également des douleurs lorsque vous bougez, par exemple en vous habillant ou en vous penchant. 
  • Votre poitrine est bleue ou contusionnée. 
     
 
Haut de page

Mal aux côtes à divers endroits

Si vous ressentez des douleurs dans les côtes (inférieures), à gauche ou à droite, il y a de fortes chances qu'il y ait une ecchymose quelque part. Vous pouvez également ressentir une gêne dans d'autres zones autour de la cage thoracique. Cela indique souvent un autre type de blessure. Si vous ressentez des douleurs sous ou entre les côtes, par exemple, il se peut que ce ne soit pas l'os mais plutôt le muscle qui soit meurtri. Heureusement, ce n'est pas grave et cela disparaît généralement tout seul. 

Disclaimer : la douleur dans vos côtes ne disparaît pas d'elle-même ? Demandez à un médecin ou à un spécialiste d'y jeter un œil. 

 

Haut de page

Côtes meurtries et stress

Vous l’avez compris : un coup sur la poitrine n'est pas la seule chose qui peut causer une ecchymose. Mais saviez-vous que les côtes douloureuses peuvent parfois être causées par le stress ? Lorsque vous êtes soumis à un stress intense, vos muscles ne se détendent pas (ou plus) et peuvent dès lors faire mal. Dès que vous serez plus serein, vos muscles pectoraux pourront aussi se détendre et se reposer. Prévoyez donc du temps pour vous détendre et abandonnez vous-y vraiment. C’est déjà un pas dans la bonne direction ! 

Disclaimer : Vous vous sentez surmené ? Parlez-en à votre médecin traitant ou un autre spécialiste. 

 

Haut de page

Comment bien dormir lorsqu’on a les côtes froissées ?

Vous vous demandez probablement comment dormir au mieux avec une côte meurtrie. Il peut en effet être difficile de trouver une position couchée confortable et la douleur peut s’intensifier au moment d’aller au lit puisque vous n’êtes plus distrait par tout un tas de choses, comme c’est le cas en journée. La solution ? Si vos côtes sont meurtries à l'avant, n’hésitez pas à dormir sur le dos. Ainsi votre poitrine peut se détendre et donc récupérer plus rapidement. Si, à contrario, ce sont les côtes arrières qui sont froissées, dormez alors plutôt sur le ventre.

 

Combien de temps les côtes restent-elles froissées ? La plupart du temps vous pouvez reprendre le sport au bout de quelques semaines !
Haut de page

Voici comment soigner plus vite vos côtes froissées

Vous savez maintenant qu'une côte froissée guérit souvent d'elle-même. En combien de temps ? Comptez quelques semaines (en fonction de la gravité de l'ecchymose) pour à nouveau être bien dans votre peau. Notez toutefois que vous pouvez faire certaines choses pour vous faciliter la vie ! Comme soutenir votre cage thoracique avec du tape, par exemple, ou faire des exercices pour renforcer vos muscles. Découvrez ci-dessous comment procéder étape par étape.

Côtes froissées et tape

Tout comme c’est le cas pour un genou affaibli,  le tape permet de favoriser le processus de guérison en cas de côtes froissées. Pour cela, il vous suffit de vous munir de bandes adhésives « Sport Tape » ou de tape kinésio. Astuce : il est plus facile de laisser quelqu’un d’autre réaliser le taping. Pour cela, suivez ensemble les étapes suivantes :

 

Étape 1
Découpez deux morceaux de bande adhésive d’environ 20 centimètres et arrondissez-en les extrémités. 

Étape 2
Inspirez et fixez l’une de ces deux bandes adhésives en diagonale par-dessus la zone douloureuse (dans un angle d’environ 45°). Resserrez bien. 

Étape 3
Fixez le deuxième morceau de bande adhésive de la même façon, en-dessous du premier morceau. Assurez-vous que les deux morceaux se touchent. 

Étape 4
Découpez encore deux morceaux de tape d’environ 15 centimètres et, à nouveau, arrondissez-en les extrémités. 

Étape 5
Fixez ces deux morceaux à la verticale par-dessus les deux autres bandes. Assurez-vous que ces bandes verticales soient séparées d’environ 5 centimètres. Resserrez-les bien.

 

Exercices pour côtes froissées

Si vous souhaitez vous remettre rapidement en forme en ayant les côtes froissées, il est important d'alterner repos et exercice. Au début, cela passera par de simples exercices de respiration. Inspirez profondément, maintenez pendant trois secondes, puis expirez lentement. Répétez plusieurs fois. Prêt(e) pour un peu plus d’action lorsque la douleur a déjà bien diminué ? Alors reprenez petit à petit le sport. Veillez à toujours respecter les limites de votre corps : il n'est jamais bon de forcer lorsqu’on a les côtes froissées. 

Haut de page

Remarque: Veuillez noter que bien que ces informations aient été compilées avec le plus grand soin, les conseils et astuces donnés sur ce site ne peuvent en aucun cas se subsituer à des conseils ou à des traitements médicaux. Si vous avez ou soupçonnez avoir un problème de santé, consultez un spécialiste et suivez ses conseils, peu importe ce que vous avez appris sur ce site. Lisez toujours attentivement la notice qui accompagne nos produits et suivez les instructions. Pour plus d'informations sur nos produits, veuillez nous contacter par e-mail à l'adresse info.hansaplast@beiersdorf.com