Cela vous est sans doute déjà arrivé : une crampe qui contracte intensément les muscles de vos jambes juste après une séance de sport intense. Les crampes dans les jambes sont fréquentes. Elles peuvent surgir aussi bien pendant qu’après le sport, tout comme elles peuvent vous surprendre en pleine nuit. Mais que sont exactement les crampes dans les jambes ? Qu’est-ce qui les provoque ? Et surtout, comment s'en débarrasser ?
Haut de page

Qu’est-ce qu’une crampe dans la jambe ?

Alors que vos fibres musculaires s’équilibrent généralement harmonieusement, elles se contractent toutes en même temps lors d’une crampe. Certains muscles de la jambe se resserrent alors, ce qui peut être très douloureux. Lorsqu’elles sont nombreuses, les crampes peuvent vous empêcher de vous mouvoir normalement. Ces crampes musculaires dans les jambes surviennent la plupart du temps sans raison apparente, mais peuvent également être le résultat d'une affection sous-jacente, être liées à la prise de certains médicaments ou encore découler de certains exercices. Les crampes dans les jambes ne durent généralement pas plus de quelques secondes, voire quelques minutes.
Haut de page

Les crampes apparaissent le plus souvent dans la cuisse, le mollet ou le tibia

Bien que vous puissiez ressentir des crampes musculaires dans tout le corps, elles sont plus fréquentes dans les pieds, les mains, la mâchoire mais surtout dans les jambes. Il s’agit en effet de muscles fortement sollicités. Il s’agit le plus souvent d’un effort conscient, par exemple après avoir fait trop de sport. Mais vous pouvez très bien contracter fortement vos muscles de façon tout à fait inconsciente, par exemple lorsque vous êtes au travail ou lorsque vous êtes stressé. Les crampes musculaires peuvent également toucher différents endroits de votre jambe, comme la cuisse, le mollet ou encore le tibia. Bien que les crampes musculaires peuvent s’étendre sur une grande partie de la jambe, elles peuvent tout aussi bien se manifester de façon locale. Comme lors d’une crampe soudaine à l'intérieur de la cuisse. Pour ne pas confondre les crampes dans les jambes avec une blessure sportive, sachez que les crampes musculaires ne provoquent souvent qu'une douleur brève mais aiguë, alors que les blessures de course ou les blessures sportives sont souvent accompagnées d'inflammation, de rougeurs et d'une douleur persistante plus longue.
Haut de page

Les causes des crampes dans les jambes

Vous ne le savez peut-être pas, mais les crampes dans les jambes restent un mystère. Les experts scientifiques n’ont en effet pas encore réussi à pointer l’origine des crampes. L’une des hypothèse serait que les nerfs envoient un mauvais signal aux muscles provoquant ainsi une contraction soudaine et douloureuse. Si on ne connaît pas la cause exacte des crampes au mollet et dans les jambes, on connaît toutefois une série de facteurs à risque et de déclencheurs : 

  • Les muscles épuisés, sursollicités ou raides après le sport sont, par exemple, une cause fréquente de crampes au mollet ou à la jambe.
  • Les crampes à la cuisse sont souvent causées par une position assise prolongée, surtout lorsque vous croisez les jambes.
  • Les vêtements moulants (et tout ce qui interfère avec votre circulation sanguine) favorisent également les crampes musculaires.
  • La déshydratation est également un facteur. Pensez donc à boire suffisamment.
  • Pour la même raison, une consommation excessive d’alcool peut provoquer des crampes.
  • La grossesse peut également favoriser l’apparition de crampes dans les jambes.
  • Elles sont, par ailleurs, plus fréquentes chez les personnes de plus de 50 ans.

Il arrive également que les crampes dans les jambes soient le symptôme d'une affection médicale sous-jacente, comme un trouble thyroïdien, une maladie rénale ou encore un diabète. Par ailleurs, certains médicaments contre l'hypertension, comme l'amlodipine et la nifédipine, comptent aussi les crampes parmi leurs effets secondaires. 

Haut de page

Des crampes nocturnes ?

Les crampes dans les jambes surviennent souvent la nuit. Surtout lorsque vous êtes couché, vous pouvez ressentir des crampes nocturnes dans les jambes et les pieds. Bien que désagréables, ces crampes nocturnes ne sont pas différentes des crampes que vous ressentez en journée. Le seul hic ? Une crampe qui vous réveille soudainement la nuit peut perturber votre sommeil et vous empêcher de vous rendormir paisiblement, et donc engendrer un peu de fatigue. 
Haut de page

Comment se débarrasser d’une crampe dans la jambe ?

Qu’elle se produise en journée ou au cours de la nuit, on n’a qu’une envie en cas de crampe : s’en débarrasser au plus vite ! Mais que faire en cas de crampe au mollet ou dans la jambe ? La solution la plus facile et la plus efficace sera d’effectuer quelques étirements. Asseyez-vous, tendez la jambe et essayez d’attraper vos orteils du bout des doigts. Continuez jusqu’à ce que vous ressentiez une légère tension.
Que faire en cas de crampes dans les jambes

Vous pouvez également étirer le talon en posant vos mains contre un mur et en poussant la jambe touchée par la crampe en arrière jusqu’à ressentir l’étirement. Si votre crampe ne vous permet pas de vous étirez, n’hésitez pas à masser votre jambe, à l’aide d’une rouleau de massage ou de vos mains. Ou de celles de votre partenaire, si il ou elle a la gentillesse de se proposer ! Si votre crampe est liée à une position assise prolongée, n’hésitez pas à bouger. Levez-vous, secouez vos jambes et faites un petit tour. Si vous êtes d’humeur festive, n’hésitez pas à mettre votre corps en mouvement avec quelques pas de danse ! Vous pouvez également soulager une crampe en apposant du chaud ou du froid sur votre muscle. Un coup de froid ? Optez pour une compresse froide ou notre Cold Spray. Un coup de chaud ? Délassez vos muscles sous une douche bien chaude !

La plupart du temps, les crampes vont disparaître d’elles-mêmes. Dans certains cas, il peut toutefois être judicieux de consulter un professionnel du secteur de la santé. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre médecin traitant si vos crampes dans les jambes sont très fréquentes ou extrêmement douloureuses, si elles sont accompagnées d'un gonflement, d'une faiblesse musculaire soudaine ou de changements cutanés. N’hésitez pas non plus à consulter si vos crampes ne disparaissent pas après quelques étirements ou un peu de marche. 

 
Haut de page

Peut-on prévenir les crampes dans les jambes ?

Comme le dit si bien l’adage : mieux vaut prévenir que guérir ! Quelques légers ajustements pendant votre activité sportive ou votre sommeil, vous permettront de prévenir les crampes dans les jambes. Accordez tout d’abord suffisamment de repos à vos muscles pour qu’ils puissent récupérer correctement après une séance de sport. Cela aide également à prévenir les blessures sportives. Vous pouvez aussi essayer d’adopter une autre position pour dormir. En adaptant légèrement votre hygiène de vie – en buvant plus d'eau, par exemple – vous pouvez également prévenir les crampes aux jambes.

 

Quelques améliorations liées à l’hygiène de vie :  

  • Portez des chaussures de qualité qui offrent un bon maintien. 
  • Préférez les vêtements amples ou souples. 
  • Faites attention à votre posture, surtout lorsque vous travaillez ou en cas de stress. 
  • Ne restez pas assis toute la journée, essayez de bouger un petit peu toutes les heures. 
  • Buvez de l’eau en suffisance, à savoir au moins 1,5 à 2 litres par jour. 
  • Réduisez votre consommation d’alcool et de caféine, ou n’en buvez plus du tout. 
  • Offrez vous un massage de temps en temps.

Quelques points d’attention pendant le sport :

  • Préférez les séances régulières, et n’oubliez pas de muscler vos jambes. 
  • Commencez toujours par un bon échauffement. 
  • Restez toujours à l’écoute des limites de votre corps. 
  • N’oubliez pas les étirements en fin de séance. 
  • Pensez aussi à étirez suffisamment vos jambes pendant l'exercice. 
  • Évitez les repas copieux avant de faire du sport. 

Avant de vous mettre au lit : 

  • Finissez votre journée par une douche bien chaude ou un bain délassant.
  • Étirez brièvement vos jambes et vos mollets avant de vous coucher. 
  • Testez de nouvelles positions pour dormir. 
  • Surélevez éventuellement vos jambes à l’aide d’un coussin pour dormir. 
  • Desserrez votre couverture au pied du lit. 

Les changements qui vous conviennent le mieux dépendent de votre mode de vie et de ce qui déclenche vos crampes. Essayez de suivre les conseils ci-dessus de façon régulière, c’est ainsi que vous vous donnerez les meilleures chances de prévenir d’éventuelles crampes dans les jambes.

 
 
Haut de page

Remarque: Veuillez noter que bien que ces informations aient été compilées avec le plus grand soin, les conseils et astuces donnés sur ce site ne peuvent en aucun cas se subsituer à des conseils ou à des traitements médicaux. Si vous avez ou soupçonnez avoir un problème de santé, consultez un spécialiste et suivez ses conseils, peu importe ce que vous avez appris sur ce site. Lisez toujours attentivement la notice qui accompagne nos produits et suivez les instructions. Pour plus d'informations sur nos produits, veuillez nous contacter par e-mail à l'adresse info.hansaplast@beiersdorf.com