Qu’est-ce qu’une épicondylite ou « tennis elbow » ?

L’épicondylite est une affection courante pouvant être synonyme de fortes douleurs et d’inconfort. Mais qu’est-ce au juste ? Comme son appellation populaire l’indique, le « tennis elbow » est une affection qui touche le coude. Dans le cas d’une épicondylite, les tendons situés sur la face extérieure du coude – et plus précisément la zone d’insertion des tendons qui relient les muscles à l’os du coude – sont enflammés parce qu’ils ont été sursollicités. Cette inflammation peut se traduire par des douleurs dans l’avant-bras ou au poignet. L’inconfort lié au « tennis elbow » se manifeste lorsque vous contractez les tendons extenseurs de votre poignet ou de votre main. Lorsque vous fléchissez votre bras pour soulever quelque chose ou lorsque vous étirez vos doigts, par exemple. D’autres mouvements douloureux incluent :
  • Serrer le poing
  • Tourner l’avant-bras vers l’extérieur
  • La flexion arrière du poignet
Tennis elbow chez un joueur de tennis
Haut de page

Les symptômes d’une épicondylite

Toutes sortes de plaintes peuvent découler du « tennis elbow ». Parmi les symptômes, la face extérieure du coude peut ainsi être sensible au toucher. Cette douleur peut, par ailleurs, être lancinante ou irradier dans tout le bras. Il est important de reconnaître les symptômes de l’épicondylite afin de déterminer avec votre médecin quel est le traitement le plus adapté à votre situation. Voici les symptômes et les caractéristiques principales de l’épicondylite :
  • La face externe de votre coude est sensible
  • Vous ressentez des élancements aigus ou une douleur qui irradie
  • Les muscles du dessus de votre bras sont raides
  • Une lourdeur dans l’avant-bras
  • Étirer votre coude est douloureux
  • Votre bras et votre coude sont sensibles au toucher
  • Votre bras et votre coude sont sensibles aux flexions
  • Vous ressentez une douleur aux alentours de la main, du poignet, de l’avant-bras, du haut du bras ou de l’épaule
  • Raideurs matinales
  • Moins de poigne

Vous souffrez d’un ou de plusieurs des symptômes ci-dessus ? Alors n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant ou un spécialiste du secteur de la santé. Ils procéderont à des examens physiques afin d’établir le bon diagnostic.

Haut de page

Les causes de l’épicondylite

Comment se fait-on une épicondylite ? Si cette affection est communément appelée « tennis elbow », elle ne découle pourtant pas nécessairement de la pratique d’un sport de raquette, comme le tennis. La vraie cause ? Les mouvements répétitifs qui sollicitent votre coude. Ce fameux « tennis elbow » relève donc de ce qu’on appelle les « microtraumatismes répétés ». Ces mouvements répétitifs peuvent être liés à la pratique d’un sport, comme le tennis ou le hockey, mais aussi au quotidien. Sauter l’échauffement avant votre pratique sportive peut aussi favoriser l’apparition d’une épicondylite. Pourquoi ? Parce que vous mettez vos muscles à rude épreuve sans les avoir échauffés au préalable. Pour en savoir plus sur les affections liées au sport, lisez notre article sur les blessures sportives.
Femme souffrant d’une épicondylite ou « tennis elbow »
Nos activités quotidiennes peuvent aussi causer une épicondylite. « Tennis elbow » et travail vont ainsi souvent de pair, surtout si vous passez beaucoup de temps devant un ordinateur ou un portable. Taper sur un clavier et manier une souris sont en effet des mouvements répétitifs, que vous effectuez souvent pendant des heures. D’autres possibles responsables ? La peinture, le jardinage, le nettoyage ou encore l’utilisation de tournevis et tous les mouvements répétitifs qu’ils nécessitent.
Haut de page

Comment soigner une épicondylite ?

Que faire si vous avez une épicondylite ? La douleur peut être très gênante, rien de plus normal donc que de vouloir s’en débarrasser. Pour soigner votre « tennis elbow », il est important que vous continuiez à bouger malgré la douleur. La douleur vous semble insupportable ? Alors nous vous conseillons d'effectuer vos mouvements un peu plus lentement, et avec précaution, mais n'arrêtez pas de bouger. En continuant à bouger, vous gardez vos muscles souples et forts.

Différentes pistes sont envisageables pour soigner votre épicondylite : le repos, les massages par pression, la kinésithérapie, les agents anti-inflammatoires ou encore le traitement chirurgical. Consultez votre médecin généraliste ou un spécialiste du secteur de la santé pour connaître le traitement le plus adapté à votre blessure.

Haut de page

Le soutien d’une attelle ou de tape en cas d’épicondylite

Si la douleur de votre épicondylite est trop intense, le soutien apporté par une attelle peut vous soulager. Il existe différentes attelles pour coude sur le marché. Demandez conseil à votre médecin traitant pour déterminer laquelle vous conviendrait le mieux.

L’utilisation de bandes adhésives – aussi appelé « tape » – peut également apporter un certain soulagement. En apposant ce tape sur le coude touché par l’épicondylite, vous pouvez atténuer la douleur. Les bandes adhésives doivent être placées sur l’avant-bras ou à hauteur du coude. De cette manière, vous réduisez les zones de pression.

Haut de page
! – Disclaimer box: Vos symptômes persistent, et les solutions telles qu’un bandage ou une attelle pour coude ne vous soulagent pas ? Dans ce cas, vous avez peut-être besoin d’un traitement anti-douleur en complément. Consultez votre médecin généraliste ou un spécialiste pour toujours être bien informé sur votre état de santé !

Remarque: Veuillez noter que bien que ces informations aient été compilées avec le plus grand soin, les conseils et astuces donnés sur ce site ne peuvent en aucun cas se subsituer à des conseils ou à des traitements médicaux. Si vous avez ou soupçonnez avoir un problème de santé, consultez un spécialiste et suivez ses conseils, peu importe ce que vous avez appris sur ce site. Lisez toujours attentivement la notice qui accompagne nos produits et suivez les instructions. Pour plus d'informations sur nos produits, veuillez nous contacter par e-mail à l'adresse info.hansaplast@beiersdorf.com